TC ?…

Le traumatisme crânien est un problème de Santé Publique encore méconnu mais qui est devenu un fléau national.

          Si le nombre de morts sur les routes diminue, il n’en est pas de même pour celui des personnes victimes d’un traumatisme crânien.

          Les traumatismes crâniens sont la principale cause de mortalité et de handicap sévère avant 45 ans. Les causes principales sont: les accidents de la voie publique (environ 50%), les chutes (environ 30%), les accidents sportifs, les accidents du travail, les accidents domestiques, les agressions et on l’oublie souvent le syndrome du bébé secoué.

Evaluation initiale

          Elle permet de séparer les traumatismes manifestement bénins et ceux qui vont nécessiter une prise en charge en milieu hospitalier.

          Des troubles de la conscience doivent être recherchés et quantifiés suivant l’Echelle de Glasgow.

          Un scanner cérébral devra être fait en urgence en cas d’un déficit de la conscience, même transitoire ou de survenue secondaire, en cas de déficit neurologique (baisse de la mobilité d’un membre, troubles de la parole, amnésie), au moindre doute sur une fracture crânienne, en cas de survenue de crise convulsive ou en cas de vomissements. Chez l’enfant, l’indication d’un scanner est d’autant plus grande qu’il est jeune.