Le Handicap Cognitif

Les fonctions cognitives, dites « supérieures », sont l’ensemble des fonctions de la cognition: lire, parler, compter, raisonner, mémoriser, anticiper, comprendre, élaborer des stratégies, conduire… et la faculté de percevoir: voir, entendre…

          Elles se rapportent aux fonctions permettant d’acquérir une information, la traiter et l’intégrer mais également aux fonctions de la mémoire et de l’apprentissage avec le stockage et le rappel de l’information.

          Elles se rapportent à la pensée et au raisonnement ainsi qu’aux fonctions permettant de communiquer et d’agir.

          Chaque jour, nous mettons tous en place, sans le savoir, des stratégies d’apprentissage, de recherche d’informations, d’actions…

          Elles nous aident à accomplir des actes aussi simples que déchiffrer un texte, payer le pain, planifier notre semaine, se repérer dans les transports, s’habiller…

          Les fonctions cognitives désignent donc les processus par lesquels une personne va acquérir les informations dont elle a besoin pour gérer son comportement dans la vie quotidienne.

          C’est pourquoi les défaillances importantes de ces fonctions peuvent engendrer un Handicap cognitif, dit « Handicap invisible », si les difficultés rencontrées entraînent un désavantage social.

          Troubles de la mémoire, troubles de l’attention, troubles des fonctions exécutives, troubles du langage… sont ainsi à l’origine de difficultés sociales importantes: scolarité, insertion et réinsertion professionnelle, autonomie dans la vie quotidienne…

La Loi du 11 Février 2005 a officialisé la notion de Handicap Cognitif.